Retour à  la page d'accueil de l'espace CPAS/Fédération des CPAS

Les actions de la Fédération des CPAS

Maison de repos – Services à domicile : pénurie relative de matériel de protection – Aléas sur le matériel de testing – Arnaque ?

26/03/2020

26/03/2020

Suite à l'envoi du courrier, le 17 mars dernier, le SPF Santé publique nous a adressé une réponse ce jour, la voici, ci-dessous. 

Madame la Ministre Maggie de Block a bien reçu et pris note de votre lettre et elle nous a demandé de vous fournir une réponse.

Vous avez probablement déjà entendu que plusieurs commandes de masques sont arrivées en Belgique, destinées aux médecins et aux hôpitaux ainsi qu'aux soins à domicile et au secteur des maisons de repos et des maisons de repos et de soins.

Comme vous le savez, il y a une pénurie mondiale de masques. L’autorité publique a fait plusieurs commandes des masques. Mais nous devrons rationnaliser leur distribution et leur usage lorsque nous aurons des stocks disponibles. Le Risk Assessment Group (RAG), composé de scientifiques, et le Risk Management Group (RMG), composé de représentants de tous les gouvernements, ont évalué quels prestataires de soins de santé devraient être prioritaires dans l'offre, compte tenu de la nature de leur travail.

Plusieurs vagues de livraison et de distribution de masques ont déjà été organisées depuis le début de la crise liée à la propagation du Coronavirus en Belgique.

En date du 24/03, 16.500.000 masques chirurgicaux sont déjà arrivés en Belgique et ont été distribués ou sont en cours de distribution, ainsi que 544.000 masques de type FFP2. De nouvelles livraisons sont prévues au cours des deux semaines à venir, dont un arrivage quotidien de masques FFP2. Au total, 30.500.000 masques chirurgicaux ont été commandés, ainsi que 5.359.000 masques FFP2. Les commandes de masques sont effectuées aussi bien par l’État fédéral que par les entités fédérées. Leur distribution est coordonnée par les Gouverneurs des Provinces.

Afin de dispatcher les masques de manière efficace, les autorités ont désigné les groupes cibles suivants comme prioritaires : les hôpitaux, les ambulances, les centres de tri, les professionnels de la santé en général, le personnel des laboratoires et les cas suspects/confirmés en collectivités résidentielles.

La semaine dernière, le gouvernement fédéral a mis en place un Task-Force qui peut mettre en place des actions et proposer des solutions pour soutenir nos prestataires de soins de santé en ce qui concerne la pénurie d'équipements de protection médicale (masques buccaux, gants, tabliers, etc.) et d'autres équipements médicaux (par exemple les respirateurs). Ce Task-Force assure le suivi des livraisons de masques et passe de nouvelles commandes dès que nécessaire. Les autorités ont également constitué un stock stratégique. Il s’élève actuellement à 422.060 masques, dont 286.510 masques chirurgicaux et 135.550 masques FFP2.

Actuellement, étant donné la disponibilité limitée des tests, seules les personnes souffrant de troubles respiratoires graves qui doivent être hospitalisées et le personnel soignant sont encore soumises au test COVID-19.

Les personnes souffrant d'infections des voies respiratoires qui ne nécessitent pas d'hospitalisation ne sont plus testées. On part du principe qu'elles ont le COVID-19. Le médecin généraliste leur demande d'appliquer l'isolement à domicile.

Cependant, le personnel soignant (par exemple, les médecins et les infirmières) nécessaire aux soins sera testé en priorité en cas de troubles respiratoires, afin de pouvoir être ramené rapidement en soins en cas de test négatif.

Le task-force a aussi annoncé que le nombre de tests sera considérablement augmenté au cours des prochains jours, de 2 000 à 10 000 tests par jour.

Pour votre information : toutes les procédures à suivre dans le cadre de l'épidémie de corona se trouvent sur le site de Sciensano. Ces procédures sont susceptibles d'être adaptées régulièrement ?en fonction de la situation épidémiologique

https://epidemio.wiv-isp.be/ID/Pages/2019-nCoV_procedures.aspx

 

17/03/2020

Le virus a un taux de létalité élevé pour le personnes âgées. Pour les plus de 80 ans, un taux de près de 15 % est avancé sur base de sources chinoises jugées fiables. Nombre de MR-MRS frisent la pénurie de matériel de protection et les services à domicile sont également dépourvus. Le Fédéral a  pris des mesures difficiles mais respectables. L'entreprise qui devait livrer des masques de protection à la Belgique et à ses Régions fait l'objet d'une enquête pour fraude. La question d’une arnaque à la vulnérabilité est judiciairement posée.

Dans ce contexte, in tempore non suspecto, 6 organisations représentatives des maisons de repos (la Fédération des CPAS wallons, la Fédération des CPAS bruxellois, la VVSG, Ferubel, Femarbel et Unessa) ont préparé une missive au Fédéral et au Régional pour que les travailleurs des maison de repos et des services à domiciles soient pris en compte dans la mobilisation du matériel de protection et de testing.

Par ailleurs, comme souligné par le Virologue Marc Van Ranst, lors de l’épisode H5N1, un stock important existait et n’a pas été reconstitué. L’épidémie actuelle n’est pas seulement sanitaire mais aussi logistique. Les chaînes de décision devront donc être analysées quand la maîtrise sera revenue.

Renseignements: Jean-Marc Rombeaux

 
Ce document, imprimé le 04-07-2020, provient du site de l'Union des Villes et Communes de Wallonie (www.uvcw.be).
Les textes, illustrations, données, bases de données, logiciels, noms, appellations commerciales et noms de domaines, marques et logos sont protégés par des droits de propriété intellectuelles.
Plus d'informations à l'adresse www.uvcw.be/plan-du-site/disclaimer.cfm
© Union des Villes et Communes de Wallonie asbl
Contact  | Liens utiles  |  Données personnelles & cookies  |     ©   2020 Union des Villes et Communes de Wallonie asbl